L’art, c’est la gymnastique de l’esprit

Un peu loin dans le temps…Mais bon, il y a certaines paroles qui nous marquent. C’est lors de mon séjour à Roanne, petite ville au sud-ouest de la capitale culinaire de la France (Lyon), que j’ai entendu une phrase qui me revient si souvent en tête:

“L’art, c’est la gymnastique de l’esprit. C’est accessible à tous!”

J’assistais alors à une conférence sur le design culinaire et alimentaire.

Depuis sa naissance il y a 10 ans, on constate que cette discipline créé par Marc Bretillot, professeur à l’Ecole supérieure d’art et de design de Reims (ESAD), croît en popularité.

On ne le retrouve pas nécessairement au Québec à moins d’aller chez Toqué, au Club Chasse&Pêche, au 357C, ou à L’eau à la bouche. Quoi qu’il en soit, on fait toujours des efforts pour tendre vers l’esthétique culinaire, reste qu’il y a toujours une  étape à franchir… L’explosion d’émissions tel Top Chef, Hell’s Kitchen, Master Chef, Cake Off, .., démontre que la cuisine est “in”, et à en voir la réaction des juges, malheureusement comme c’est le cas dans plusieurs formes d’art, la matière devient secondaire au visuel…

Là où je voulais en venir, c’est qu’heureusement il y en a qui ont compris! L’exemple des maîtres tel Adria, Blumenthal, ou Achatz. Je lève mon chapeau car ce n’est certainement pas au détriment de la saveur de leurs plats. Maîtriser, ensuite vous pourrez vous amuser.

Ferran Adria's dessert soup

Au bas de l’échelle, il y a aussi ceux qui prétendent faire du design culinaire… (c’est méchant, je le sais… )

Manger avec les yeux c’est bien… Seriez-vous donc prêts à payer plus cher pour un produit design?

Le design culinaire présente un troisième joueur qui ne laisse certainement pas sa place. Celui qui refuse le moléculaire, préférant minimiser les manipulations que l’on apporte à l’ingrédient. L’autre vrai talent, l’envers de la médaille: respecter le produit, maîtriser l’équilibre des saveurs, l’harmonie visuelle et amener le tout à nous raconter une histoire: NOUS FAIRE VIBRER!

Au fil du temps : collaboration Etchebest-Bourré

L’art, comme nous le savons tous, est subjectif. Évident que son interprétation diffère selon les gens… Mais à savoir maintenant: Que voulez-vous?

Manger ?

Liverpool House 0179

Contempler, admirer l’assiette devant vos yeux?

Huîtres: Chez Alex

Vous laisser guider et séduire par tous vos sens?

Terrine de légumes: Maison Trois Gros

Bon appétit!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: